C'est le printemps! Et pour nous, qui dit printemps, dit envie de vert, d'extérieur, d'odeur de terre... Alors, pour tous ceux et celles qui rêvent de se mettre au jardinage, mais n'ont pas beaucoup de place, nous vous avons déniché une chouette idée vraiment ingénieuse et jolie afin d'intégrer un petit coin potager ou fleuri dans son jardin, sur son balcon ou même dans son intérieur. Lorsque l'on ne dispose que d'un très petit espace, la culture en pot est la solution parfaite mais n'est pas toujours très esthétique. Alors pourquoi ne pas opter pour une décoration de jardin originale esprit rustique chic et mettre votre jardin en caisses? 

 

 

Pour cela, rien de plus simple: quelques caisses en bois comme de belles caisses de vin récupérées, du temps, un peu d'huile de coude, beaucoup d'envie et c'est parti! L'intérêt de ce concept réalisé et proposé par Linsey du blog LLH designs, c'est que Linsey a suivi son "jardin en caisses de vin" plusieurs années et propose donc des astuces et conseils afin de permettre une bonne tenue dans le temps de ce ravissant potager et d'éviter que le bois des caisses ne se dégrade avec l'humidité. Et pour éviter cela, un seul constat : une bonne préparation des caisses de vin pour les transformer en contenant de votre futur jardin est indispensable et comprend cinq étapes...

 

Etape 1 - Protéger le bois

Pour créer une barrière contre l'humidité, l'idéal est de commencer par enduire ou même de mettre à tremper les boîtes en bois dans de l'huile protectrice type huile danoise naturelle. C'est une première barrière contre l'humidité qui protégera le bois et lui donnera une jolie teinte.

 

 

Etape 2 - Etanchéifier l'intérieur de la caisse

Idéalement, pour parfaire cette barrière contre l'humidité, il faut prévoir l'ajout d'un revêtement étanche à tapisser à l'intérieur des boites, type liner ou tout simplement un grand sac poubelle noir très épais (les sacs à gravas feront parfaitement l'affaire) découpé et fixé à l'intérieur des boites à l'aide par exemple d'agrafes à bois ou de clous inoxydables.

 


Etape 3 - Consolider les caisses

Afin d'éviter que les bords des caisses ne se détachent avec le temps, mieux faut prévoir de les consolider. Pour cela rien de mieux que des équerres en métal posées dans chaque angle pour soutenir les coins, si possible en métal inoxydable afin d'éviter la rouille. 

 

Etape 4 - Prévoir un bon drainage 

Pour éviter que l'eau ne s'accumule et ne pourrisse vos boites et noie vos cultures, anticiper les besoins en drainage est indispensable. Pour permettre un bon drainage, il faut donc percer des trous dans le fond de chaque boîte, penser à faire des incisons dans le liner intérieur et prévoir une couche de billes d'argile ou de pierres de lave légères au fond des boites avant l'ajout du mélange terre + terreau... la clé étant que l'ensemble reste assez léger pour que les caisses puissent être déplacées facilement! Enfin, fabriquer des pieds en coupant des bouchons de vin en deux que vous fixerez sous vos caisses dans chaque coin afin d'aider un peu plus au bon drainage de l'eau. 

 


Etape 5 - Planter ! 

Votre jardin en caisses de vin est prêt! il ne vous reste plus qu'à vous faire plaisir et à y planter tout ce que vous voudrez! Salades et herbes aromatiques, petits fruits rouges et légumes, plantes grasses etc... Et pourquoi pas utiliser des étiquettes de marquage de jardin afin de parfaire l'ensemble...

 

 

Bon jardinage! 

 

Source : LLH Designs 

Le concept initial : http://www.llhdesignsblog.com/2011/03/details-of-our-first-ever-garden.html 

Le retour sur expérience après 2 ans : http://www.llhdesignsblog.com/2012/07/wine-box-garden-year-two.html